Comment mener une éducation bienveillante sans s’oublier?

31162354_764832673726983_7278779826419269632_nCe soir je me pose devant mon ordinateur dans l’optique de rédiger un nouvel article sur un livre que les Chouquettes ont reçu récemment… Mais mon esprit est ailleurs! Ce week-end j’ai organisé un café des parents avec une thérapeute… Je l’ai organisé entant que professionnelle en espérant pouvoir permettre à des parents de trouver des pistes de réflexions à leurs doutes, leurs inquiétudes….

Et pourtant tout ne s’est pas passé comme je l’avais pensé (Attention la maniaque du contrôle est dans la place!) Autour de la table, une dizaine de mamans se présentent, parlent de leur famille, de leurs enfants, parlent tout simplement d’elles… Au moment où je me suis présentée, j’ai compris que je n’étais plus là en tant que professionnelle mais bien moi aussi en tant que maman avec mon lot d’inquiétudes, de doutes…

Isabelle Salomon est la personne la plus empathique que j’ai eu l’occasion de rencontrer… Je vous l’avais présenté dans une petite interview, souvenez-vous c’était ici. Elle est thérapeute, chuchoteuse de bébés, elle s’intéresse aux émotions, l’éducation bienveillante ou encore la connexion à soi… Je pourrais passer beaucoup de temps à vous expliquer tout ce qu’elle peut faire. Mais pour faire court, elle est à l’écoute, sans jugement et parle de ce qu’elle entend, ce qu’elle ressent car elle aussi l’a vécu!

Tout au long de cet atelier de paroles, j’ai écouté, entendu, acquiescé mais surtout je me suis recentrée… Finalement qu’est-ce qui est le plus important?

Je suis convaincue du bien fondé de l’éducation bienveillante avec toutes les limites que cela engendre contrairement aux idées reçues (Et oui on ne parle pas d’une éducation laxiste où tout est permis!) J’ai discuté avec des mères coupables! Ou plutôt avec des mères qui se sentent coupables! Coupables à cause des regards extérieurs, jugées sur leur éducation, coupables de ne pas savoir toujours répondre aux besoins de leurs enfants et coupables de ne plus être une femme mais juste une mère!

J’en suis ressorti déculpabilisée! Il n’y a pas de mères parfaites, il y a des mères qui essaient (des pères aussi évidemment!), des mères qui écoutent leurs enfants mais aussi qui doivent s’écouter et ne pas s’oublier entant que personne!

Une éducation bienveillante est bienveillante pour tout le monde et pas seulement pour l’enfant! En s’entourant des bonnes personnes, en dialoguant, et en s’écoutant mutuellement, je pense qu’on peut y arriver!

Merci Isabelle, pour tout ce que tu diffuses, de bonnes énergies, des paroles censées sans pour autant nous laisser croire que tu es parfaite! J’ai aimé ta spontanéité, ta délicatesse et ta passion qui nous a permis j’en suis certaine, à toutes de nous dire que nous en sommes capables!

Alors à votre tour, si vous lisez ce billet un peu posé là en vrac, comme mes idées sont arrivées, dites-vous que vous en êtes capables et que personne n’a le droit de vous faire croire le contraire!


http://www.isabellesalomon.fr/

7 réflexions sur “Comment mener une éducation bienveillante sans s’oublier?

  1. Ohlala… Je crois que j’aurais bien eu besoin d’être parmi vous…
    A l’aube de ces 1 an, ma fille puisse toute mon énergie… J’adore que nous soyons ensemble! Mais ce WE je sentais que j’avais besoin d’une petite pause… Mes moments à moi (sport, shopping…) me manquent!!
    Heureusement papa est un super papa qui comprend tout ça… Mais les emplois du temps ne sont pas toujours assez maléables…
    Bref… Existe-t-il des écrits de cette thérapeute…? 😉

    Merci pour vos articles… J’aime bien lire les aventures des Chouquettes…

    Aimé par 1 personne

    • Comme je comprend ! Parfois je me pose le soir en me disant qu’elles m’ont pris toute mon énergie… Isabelle Salomon aide à prendre du recul ! Pas encore d’écrit mais je t’invite à aller sur son site ou même sa page Facebook. Elle fait aussi des consultations par téléphone ou Skype ! Plein de courage la vie de parents est pleine d’embûches mais c’est un beau voyage 😍

      J'aime

  2. Merci pour ce que tu écris, en tant que Maman « bienveillante » entièrement dédiéeà ma petite puce j’avoue qu’il m’est indispensable de prendre du temps pour moi régulièrement… non sans culpabiliser. Alors aujourd’hui, je ne culpabiliserais pas tiens 😊

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s